Chr. Detilloux: « Former est essentiel, gagner en est le fruit »

aDSC_0183

 

Le groupe Color Code – Arden Beef est composé de 14 coureurs pour la saison 2016. La majeure partie de l’équipe a pris un an d’expérience en 2015, 4 juniors rejoignent le noyau et devront appréhender la catégorie des espoirs. Le directeur sportif Christophe Detilloux passe ses troupes en revue et préfigure la saison 2016 qui conjuguera la formation et la performance.
Le calendrier 2016 comprend comme d’habitude la Top Compétition. Où on attend un score?
«Oui, je pense qu’on peut attendre mieux que l’an passé sur certaines manches de la Top Compétition. Mais je retiens quand même la superbe 7e place de Jimmy Duquennoy en 2015 à Erpe-Mere dans une course très dure. Néanmoins, il est vrai que nous devons être plus réguliers et plus présents dans ce challenge».

L’équipe Color Code – Arden Beef présente un groupe plus mûr qu’en 2015 avec un apport de 4 coureurs montant du peloton des juniors. Quel est votre sentiment?
«Deux coureurs, Florent Delfosse et Jimmy Duquennoy, ont quitté les rangs de l’équipe pour monter chez les professionnels de Wallonie-Bruxelles – Group Protect, ce qui ponctue la logique de notre formation. Quatre coureurs du peloton des juniors nous ont rejoints cette année et leur mission sera d’apprendre. Le reste du groupe est composé d’espoirs qui ont déjà au moins un an d’expérience dans la catégorie et dont nous pouvons attendre davantage qu’en 2015.»

Gagner tout en formant de jeunes coureurs, un gros défi?
«Oui, c’est un gros défi qui n’est pas facile à relever. Notre philosophie passe immanquablement par des victoires mais aussi, surtout, par des coureurs qui montrent un bon comportement, qui évoluent et qui tiennent la route toute la saison. Les progressions sont parfois peu visibles mais je peux certifier que des talents dans ce groupe vont se révéler après une première saison d’apprentissage en 2015.»

Lire la suite de l’interview